Psychosomatique et cancer
Votez pour ce site au 
S'unir pour guérir du cancer

Psycho-neuro-immunologie Les pionniers Origine psy Les traitements Plan du site

Accueil du site Psychosomatique et cancer


Pub gratuite sur Psychosomatique et cancer
Origine psycho-cérébro-organique

Le système articulaire

  Il comprend les os, la moelle, les muscles, les tendons, les ligaments, les capsules qui permettent le mouvement et sont tous en relation avec le mésoderme cérébral.

  Les conflits concernés sont ceux de dévalorisations qui vont de légers pour les muscles, les tendons, les ligaments, à graves, pour la moelle et l'os.

Les membres inférieurs

  Avec eux, on se déplace d'où une prédilection pour les conflits de choix, d'orientation, de démarche, de décision avec une coloration de dévalorisation de soi. Ne pas pouvoir s'enfuir. Par exemple, pour une pathologie aux jambes: "Mon mari militaire est muté dans un autre pays, je n'ai pas envie de le suivre car je ne serai plus capable de m'habituer à une nouvelle vie".

Les membres supérieurs

  Avec eux, on entre en contact avec les autres d'où une coloration plutôt relationnelle de ces conflits. Ne pas pouvoir repousser ou retenir.
  Par exemple, pour une pathologie à une main: "Si j'avais pu lui donner un coup de main pendant les travaux, il n'aurait pas eu cet accident". L'importance de la dévalorisation sera déterminante quant à la gravité de la pathologie.

La tête, la colonne vertébrale

  Ces organes sont en relation avec notre stature et concernent des conflits tels: conflit intellectuel, conflit d'opinion, d'affirmation, de justice, avec toujours une dévalorisation.
  Par exemple, une pathologie des vertèbres du cou: "J'ai dû baisser la tête".

Le bassin

  Il concerne notre centre de gravité et protège le bas ventre et les organes sexuels.
  Par exemple, une nécrose des muscles lisses du corps de l'utérus: "Je me dévalorise de ne pas encore être enceinte"







Pub gratuite sur Psychosomatique et cancer