Psychosomatique et cancer
Votez pour ce site au 
S'unir pour guérir du cancer

Psycho-neuro-immunologie Les pionniers Origine psy Les traitements Plan du site

Accueil du site Psychosomatique et cancer





La nouvelle édition augmentée du livre du webmaster de ce site sortie de presse le 15 mars 2006 aux éditions Quintessence. Le premier livre paru en librairie en 1990 à mentionner la découverte du Dr Hamer.
Préface de Jean-Jacques Crevecoeur
Pour commander, un simple clic sur la couverture

Pour commander, un simple clic sur la couverture
Origine psycho-cérébro-organique

Le système digestif

  Le tube digestif (long conduit qui s'étend de la bouche à l'anus auquel s'ajoutent diverses glandes comme le foie et le pancréas) dérive pour une partie de l'endoderme mais, comme l'intestin est irrigué par des vaisseaux sanguins, il possède également des relations avec le mésoderme. Il possède aussi un système neuro-végétatif qui le relie avec l'ectoderme, mais vu que tous les organes comportent des éléments endodermiques (vaisseaux) et ectodermiques (nerfs) il ne sera tenu compte que des relais initiaux en relation avec les différents tissus de l'organe.

  La partie supérieure du tube digestif sert à absorber, la partie moyenne à digérer et la partie inférieure à éliminer. Toutes ces parties sont en relation avec le "morceau" au sens strict (la nourriture) et au sens figuré (objet ou situation) que nous souhaitons attraper, avaler, digérer ou éliminer.

La bouche

  Elle sert à prendre le morceau mais aussi à exprimer, embrasser, téter, mordre, boire, souffler, etc.

>   La couche superficielle concerne des conflits plutôt relationnels. Les dents servent à mordre pour attaquer et se défendre de l'agression extérieure.

  En phase de conflit cela creuse et en phase de solution cela fait de la masse.
  C'est la raison pour laquelle une carie dentaire ne devient douloureuse que pendant sa réparation, tout comme l'os (voir système osseux).

  La sous-muqueuse exprime un conflit d'absorption au sens nutritionnel ou encore d'agression à l'intégrité de cet endroit (attaque, vexation, souillure, mutilation).

Par exemple, l'aphte est une prolifération du tissu en phase conflictuelle tandis que la douleur n'apparaît que pendant la réduction lors de la phase de solution.

Le palais, le pharynx et les amygdales

  Ces organes concernent la prise du morceau.
Par exemple, les végétations apparaissent lors de la phase du conflit tandis que l'angine s'observe après la solution.

L'oesophage

  Cet organe est constitué de deux tiers supérieurs d'origine ectodermique (HG féminin) et d'un tiers inférieur d'origine endodermique (tronc cérébral).
  La partie supérieure concerne un conflit de devoir avaler le morceau et la partie inférieure un conflit de ne pouvoir l'avaler.

L'estomac

  Il comprend la petite courbure et le bulbe (ulcère bulbaire en phase de conflit et saignement en phase de solution): conflit d'intrusion et de contrariété territoriale en relation avec l'HD masculin, et la grande courbure (tumeur compacte ): impossibilité de "digérer" (ça m'est resté sur l'estomac) le morceau en relation avec le tronc cérébral.

Les intestins

  Ils expriment également des contrariétés indigestes mais avec la nuance de peur de manquer, pour le grêle, et celle de saturation, d'affaire malpropre, infâme, moche, vile ou abjecte pour le côlon (il m'a joué un tour de cochon), y compris le sigmoïde et l'appendice.

Le foie

  Il comprend deux tissus:

- Le parenchyme, qui est le tissu principal d'un organe (Endoderme, tronc cérébral) .

  En phase de conflit, la prolifération du parenchyme crée des tâches au foie en relation avec un conflit de peur de mourir de faim, au sens propre ou au sens figuré un conflit de manque, un conflit matériel (moyens d'existence).

Note: Lors d'un diagnostic d'un cancer abdominal ou intestinal le patient peut faire deux conflits, celui d'une attaque contre son abdomen et développer un carcinome du péritoine ou celui d'une peur biologique de ne plus pouvoir digérer et donc de mourir de faim et développer un carcinome solitaire du foie.

- Les canaux biliaires intra et extra-hépatiques (HG féminin). Le conflit concerne le marquage de territoire, une rivalité territoriale de jalousie, de rancoeur concernant l'argent, un parent, un collègue, un conjoint, un voisin, etc.

  Ulcère et colique font partie de la phase de conflit et la congestion inflammatoire et l'hépatite apparaissent en phase de solution.

  Les calculs dans les voies biliaires se forment en phase de solution.

Le pancréas

  Il comprend trois tissus dont deux fonctionnent comme le foie avec les mêmes cas de figures et conflits similaires (peur et lutte pour le morceau).

  Le troisième tissu (Ectoderme, HG féminin) regroupe les cellules spécialisées dans la fabrication des hormones qui règlent le taux de sucre dans le sang.

  L'hyper et l'hypoglycémie, les diabètes, font suite à des conflits de dégoût et de répugnance.

  Si le conflit est associé à une résistance (HD masculin) il atteint les cellules bêta (diabète sucré) et s'il est associé à une peur (HG féminin) il atteint les cellules alpha (diabète insipide). Il s'agit souvent d'agressions ou de spectacles horribles.

Rectum et anus

  Les hémorroïdes externes (ectoderme, HG féminin) concernent un conflit de ne pas pouvoir trouver sa place, son identité dans le territoire.

  Douleur et ulcération lors de la phase active, saignement et gonflement en phase de solution.

  Les hémorroïdes internes (endoderme, tronc cérébral) concernent un conflit ignoble et infame et sont diagnostiquées en phase de solution.







Pub gratuite sur Psychosomatique et cancer